Mes fictions à ne pas reproduire chez soi sans préservatifs...

Mes fictions à ne pas reproduire chez soi sans préservatifs...

24 mars 2014

Louka et Marek

Un jour, Louka est à se tourner les pouces (comme d'habitude) dans la salle de séjour. Son père, Marek, lui, est à la salle de bains pour se doucher après une dure journée de travail. Léo porte son jockstrap rouge sous son jean moulant. L'élastique du jockstrap rouge dépasse du jean. Le séjour est si silencieux que Louka plonge dans ses rêves les plus chauds dans lesquels Akim et Samir sont. Il commence alors à se tortiller sur le canapé.

Au beau milieu du rêve, une voix masculine se mélange aux râles de plaisir des rebeus. Louka se réveille en sursaut. C'est son père qui n'a pas de serviette propre sous la main. Louka se lève du canapé en bandant. Il va dans l'armoire de Marek et en sort une serviette blanche. Louka revient vers la salle de bain. Il toque la porte. Marek lui dit d'entrer. Louka sursaute en voyant son père dans une situation bien embarrassante puisque Marek, bande lui aussi comme un taureau en rut. Marek est un grand type méditerranéen d'une petite cinquantaine d'années, cheveux courts poivre et sel, une toison pectorale plutôt poivre que sel, des épaules larges et musclées. Louka a déjà vu son père tout nu, mais jamais en érection. Marek a une très belle bite épaisse et veineuse sous un épais buisson de poils pubiens. Marek rétorque de ne pas faire sa mijaurée. Marek insiste sur le fait qu'il sait que Louka sort le soir pour sucer des bites. Sur ce, Marek demande à Louka de lui sécher le dos avec la serviette propre qu'il a en main tout en s'appuyant face au lavabo et écartant les jambes.

Louka, tout en essuyant, questionne son père pour connaître la raison de cet état. Marek lui répond qu'à son travail, quelques uns de ses collègues masculins lui ont fait des avances à peine dissimulées dans les vestiaires du travail.

Louka passe la serviette sur le dos, les jambes, les fesses, y compris la partie la plus intime de Marek. Marek se tourne pour faire face à son fils Louka. Louka sèche les pecs, les abdos. Il arrête un instant le séchage. Marek s'étonne du pourquoi Louka arrête d'essuyer. Louka s'interroge et lève les yeux vers Marek. Louka n'ose pas toucher si intimement son père. Marek l'enjoint de continuer. Louka baisse les yeux, prend la chose avec deux doigts de sa main gauche et la serviette de la main droite. Louka soulève la tige pour essuyer les deux boules pendantes et dégoulinantes d'eau, puis il essuie la tige elle-même.

Une fois Marek séché, il dit à Louka qu'il peut y aller, en toute confiance. Marek ajoute que ça ne lui ferait pas de mal d'essayer les rapports charnels consentants entre un père et son fils. Le visage de Louka s'approche. Louka saisit le pénis à pleine main, passe sa langue sur ses lèvres et ouvre la bouche. Ce que Louka ignore totalement, c'est que Marek attend en secret, depuis qu'il lui a offert le joli jockstrap rouge, d'avoir une occasion que Louka s'occupe de lui.

Louka referme la bouche juste sur le gland paternel et en caresse de sa langue le dessous. Marek bascule sa tête en arrière tellement c'est si bon. Louka se rend compte qu'il suce son propre père et ça l'excite. Louka se déshabille. Il se met torse nu et se titille les tétons tout en suçant Marek. Marek caresse les cheveux de Louka. Après des minutes, Marek demande à Louka de lever les yeux. Marc pousse un peu plus profond sa tige dans la gorge de Léo. Léo arrive tant bien que mal à avaler ce truc. Léo garde sur lui son jockstrap rouge que son papounet lui avait offert au retour de la nuit avec Akim et Samir. Louka relève encore une fois les yeux. Il se caresse les fesses tout en gardant les yeux vers Marek. Marek comprend ce message à peine codé. Marek s'assoit au sol, dos à la baignoire et sur le tapis de bain en écartant les jambes. Louka se tient debout entre les jambes, tournant le dos à Marek. Louka courbe l'échine en s'écartant les fesses. Louka dit qu'il va falloir préparer le terrain. Marek a, sous son nez et à portée de langue, la raie imberbe de Louka. Marek a un petit collier de barbe qui chatouille le périnée de Louka. Marek, encore un peu hésitant et novice, apprend bien sa leçon de faire un anulingus. Louka encourage Marek qui s'applique de mieux en mieux. Léo conseille même qu'il peut cracher sur l'anus et de bien l'étaler avec sa langue pour le lubrifier.

Au bout de plusieurs et longues minutes, Louka s'ouvre au désir de prendre la grosse queue paternelle. Louka et Marek se relèvent face à face. Louka place ses bras autour de Marek. Il guide les mains de Marek pour qu'il introduise un ou deux doigts dans son trou. Louka lève même une jambe pour la placer autour du bassin de son paternel.

Très rapidement, Louka fait se relever Marek. Marek s'assoit les jambes écartées sur le rebord de la baignoire, les bras derrière sur le rebord opposé. Louka redonne un dernier coup de langue bien senti pour requinquer Marek.

Le moment fatidique arrive à grands pas. Louka se met debout, présentant son trou gentiment préparé et lubrifié au-dessus de cette bougie luisante qui pointe midi. Louka plie doucement les genoux jusqu'à ce que le gland de Marek atteint son œillet.

Louka, de sa main experte, guide l'intromission. Le gland introduit, il reste un court instant afin de mieux apprécier la grosseur de ce machin qui lui bouche agréablement le rectum.

Louka reprend lentement la descente jusqu'à ce que la tige de Marek disparaisse complètement à l'intérieur. Louka remonte doucement. La tige de Marek ressort. Louka se ressaisit de l'objet pour se la remettre en place dans son anus ouvert. C'est alors qu'il entame un coulissage un peu plus rapide. Marek apprécie ce que Louka lui fait faire et semble y prendre goût. Marek demande à changer de position. Louka retire la queue qu'il a dans le cul et reprend une suce endiablée. Louka demande à Marek de le prendre par derrière en levrette sur le rebord de la baignoire. Louka se penche et s'appuie sur la baignoire. Marek pose son gland sur le trou et pousse d'un seul coup viril suivi de pleins d'autres au fond. Louka se mord les lèvres. Marek a les coups de reins si efficaces que Louka en pleure de bonheur. Marek ne tient pas longtemps la cadence puisqu'il est pris de spasmes jouissifs. Marek dépose bien au fond sa semence abondante.

Une fois vidé, Marek sort quelques courtes secondes sa queue avant de le remettre pour deux ou trois allers-retours et de s'immobiliser à l'intérieur.

Marek remercie Louka pour cette initiation du sexe entre hommes consentants et qu'il beaucoup aimé le faire. Il remarque même que Louka a gardé tout au long de ce moment son jockstrap rouge qui lui va si bien.

De son coté, Louka a pris un gigantesque plaisir à se faire sodomiser par son père. Quelque chose lui a fait comprendre que ce ne sera pas la première et la dernière fois que son père lui donnera tout son amour...

3 commentaires:

Tong a dit…

Hummm... très excitant tout ça! On s'croirait avec eux dans la salle de bain!!! :P

Alexian Miel a dit…

Un super bon moment, on espère bien que se sera pas la dernière fois.

francky95 a dit…

HHHuuummmmm Je bande bien maintenant.... Très excitant cette histoire :)